4 étapes pour avancer dans son projet

Ce que j’aime avec ma vie de « mompreneur » (j’adore ce mot, je le mets partout maintenant), c’est l’apprentissage continu. Chaque jour est un défi, chaque erreur est quelque chose qu’on a appris, chaque moment libre est un moment pour apprendre.

J’ai soif d’apprendre comme on a soif en plein désert, je ne me lasse pas d’en connaître toujours davantage, surtout qu’il faut suivre la vitesse à laquelle les choses vont.

Alors je lis, je dévore des tonnes de pages sur le web, je « pocket » pour plus tard, je « pin » pour le soir.

Je m’abreuve de ces connaissances, de ces découvertes, de ces analyses, de ces idées.

Et le problème ?

C’est qu’à force de passer tout son temps à apprendre, on oublie d’entreprendre.

Avancer dans son projet et entreprendre

Je rêve de faire ci, de faire ça. Et au lieu de FAIRE, je lis encore et toujours plus, je me convaincs davantage que ce serait drôlement chouette de mettre à exécution mes idées, et pourtant, mes idées restent sur le papier.

Quand je parle d’idées, je parle de choses grandes, comme de choses petites.

Je parle d’améliorations sur le blog, je parle d’envies, je parle de gros changements aussi. Comme quoi ce n’est pas une question de taille, mais plutôt une question d’élan.

Je suis là, tel un rat de bibliothèque, à emmagasiner des connaissances que je ne prends pas le temps d’exploiter.

Et si on se lançait plutôt ?

Qu’est-ce qui nous empêche de foncer ? L’avis des autres ? Notre confiance en soi ? On se sent illégitime ?

Qu’est-ce qui nous fait procrastiner ? La peur ?

Alors viens, on se donne la main, et on essaye d’avancer dans ce petit bout de rêve, dans ce projet qu’on laisse sur papier depuis des mois, peut-être même des années.

ETAPE 1

On éclate notre projet en plusieurs grandes tâches : Quelles sont les grandes étapes à franchir pour arriver au bout du projet ?

ETAPE 2

On prend la première grande tâche et on l’éclate en petites tâches.

ETAPE 3

On met dans l’ordre les petites tâches pour parvenir à bout de notre première grande tâche. Que faut-il faire en premier ? Que puis-je faire en moins de 2 minutes ?

ETAPE 4

On liste tout ce qu’on peut faire en 2 minutes ou moins et on s’y met MAINTENANT. On peut même enchaîner plusieurs mini-tâches.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Alors ? Ca ne fait pas un bien fou d’avancer ?

Comme j’adore les printables, je vous invite à télécharger et imprimer celui-ci qui vous permettra de mettre en pratique les étapes de ce billet. Il vous suffit de vous inscrire à ma petite newsletter spéciale « entrepreneurs » pour accéder à tous les freebies ! 🙂

Love !

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez vous mettre à votre compte, ou lancer une petite boutique en ligne, ou faire des revenus complémentaires avec votre passion, vous aurez probablement besoin de créer un statut d’auto-entrepreneur (micro-entrepreneur). Si vous ne savez pas par où commencer, j’ai créé un atelier en ligne entièrement dédié !

Si vous n'arrivez pas à avancer dans vos projets, que vous stagnez au stade de l'apprentissage, ce billet pourrait vous aider !
Partages
Rangé dans : Entreprendre
Auteur

Mompreneur fascinée par le développement personnel, l'organisation quotidienne et la parentalité positive. Ayant tendance à voir de la magie (et des scènes apocalyptiques) partout ! J'ai fait de ce blog mon métier, merci de me lire !

25 Petits Mots

  1. Tu as bien raison ! L’un ne va pas sans l’autre, et apprendre sert l’entrepreneuriat.
    Merci pour cet outil joli et pratique qui va nous motiver 🙂

  2. Je connais le même « mal ». J’apprends, j’apprends, puis un jour je me rends que je n’ai pas bougé le petit doigt.

    Ce doit être un des paramètres de la procrastination aussi, je pense.

    En tout cas bel article!

  3. C’est tellement vrai! J’ai mis 3 ans avant de me lancer dans un blog… que de temps perdu à regarder les autres en bavant…
    Parfois, je me dis STOP, on arrête de regarder et on passe à l’action!

  4. C’est rigolo moi en ce moment je vis plutôt l’inverse ! J’entreprends beaucoup de choses car j’ai lancé mon entreprise de création d’événements yoga mais du coup j’ai moins de temps et d’énergie pour apprendre et ça me manque ! Je me suis prévue deux semaines de formation en février je sais que ça va être un vrai moment privilégié car on ne peut pas bien entreprendre si on arrête d’apprendre !

  5. J’ai l’impression de me retrouver parmi tes mots… Moi aussi, j’ai mille idées, projets, programmes… Qui restent également sur papier. Je prends note de tout ce que tu as écrit, et mets ton article dans mes favoris. 🙂

  6. Extra!! Et j’avoue être un peu comme toi, j’ai pleins d’idées, mais j’ai du mal à m’y mettre! Je connais cette technique de diviser en plus petites taches, ça aussi, faut que je M’Y mette. Mon problème c’est que j’ai du mal à « attendre qu’une tâche soit achevé », et du coup je fais aussi 10 000 choses en même temps… C’est grave docteur??

  7. Ok, alors là, tu m’as bluffé. Tu as mis en mots la réflexion qui me hante depuis plusieurs jours.
    J’ai fini par me lancer après un an « d’apprendre ». Mais maintenant que j’ai fait un pas, retour à la case « apprendre ». Je n’arrête pas de recherches en lectures, de fiches en sauvegardes. Ma To Do list s’allonge de tout ce que je devrai faire suite à mon apprentissage mais que je ne fais pas parce que j’ai toujours plus de choses à apprendre !

    • Elodie Legale

      Je pense qu’il est essentiel de continuer à trouver le temps d’apprendre mais il faut réussir à sortir de cette spirale qui consiste à rallonger notre to-do ! On ne sera jamais autant satisfait qu’en avançant réellement ! Bon courage !

  8. Je suis une specialiste dans ce domaine, des projets, des rêves, des listes, des to do list. Mais rien de plus, ces projets restent lettre morte et les regrets arrivent, et resteront certainement… Je suis ravie quand j’arrive à cocher une petite croix dans ma liste, mais ça reste des détails.

  9. On dirait moi!!!!! Ca fait des mois et des mois que je me forme, je lis, je relis, je prépare… mais rien de concret encore!!!!
    Merci pour tes conseils… je vais tenter de les appliquer au plus vite!

  10. C’est mon principal problème et j’utilise souvent l’excuse de devoir apprendre pour procrastiner sur mes projets qui ne seront pas parfait si je n’ai pas telle ou telle connaissance?

    • Elodie Legale

      On apprend aussi en faisant des erreurs ! Et si on attend que tout soit parfait on ne se lance JAMAIS ! 🙂 il faut y aller et perfectionner au fur et à mesure !

  11. J’adore ton article ! je suis exactement dans cette phase où je me décide à appliquer ce que j’apprends, à me concentrer sur un projet même si j’ai 1000 autres idées. L’expérimentation a encore plus de valeur que les livres qui par contre sont un guide essentiel pour moi. Joli dimanche !

    • Elodie Legale

      Merci pour ton témoignage Audrey ! Je suis ravie de lire ton petit mot, je te souhaite de réussir ce que tu entreprends ! <3

  12. C’est tellement ça ! Jeune entrepreneuse et futur jeune maman (entrée dans mon 8e mois ), je réfléchis beaucoup à ma boite, je fais des plans d’actions beau sur le papier et puis… je re-réfléchis à comment améliorer tout ça
    => peu de réelles actions qui font avancer !
    J’aurai une question pour toi Elodie :
    Quelle méthode utilises tu pour mettre en application concrètement une bonne pratique que tu viens de découvrir ? Comme en faire une habitude dans ta routine ?
    Ton retour d’expérience m’intéresse beaucoup.
    Bonne continuation

    • Elodie Legale

      Je pense que je vais faire un billet de ce sujet car c’est intéressant !
      Ces temps-ci j’expérimente la méthode du Bujo avec des cases à colorier au quotidien. Je trouve ça motivant de se donner une (ou plusieurs) actions quotidiennes à faire et de colorier comme « tâche accomplie » chaque jour. Le fait d’avoir des « comptes à rendre » à notre carnet pousse à s’y mettre !

  13. Pingback: Comment identifier tes rêves et être motivé à les réaliser : l’Exercice du Testament + printable | Krystal Coaching

  14. Pingback: Bullet Journal : 5 idées de pages pour s'organiser ⋆ Blog du Dimanche

  15. Odreylouve

    Non seulement ces quelques lignes m’ont ramenée au tas d’envies et de projets griffonnés ou pas dans un coin, que je délaisse ; mais elles font écho à ma trouille de me lancer vraiment.

    Alors, un grand MERCI pour ces mots qui boostent, mais aussi et surtout pour les outils que tu as mis en place pour nous aider à y parvenir !
    J’ai hâte d’être à la semaine prochaine et de m’y coller enfin à tes ateliers !!!

    Non, je ne procrastine pas, je m’organise, j’optimise 😉

  16. C’est tellement moi… Tellement vrai… Je lis… Je regarde des vidéos youtube… Mais je ne n’ose pas me lancer… Je vais essayer ta technique… Il absolument que je m’y mette… Merci pour cette article…

  17. Persefun

    Je me reconnais beaucoup dans ce que tu dis. Pour moi, le fait que je ne me lance pas est la peur de me planter, c’est sur, mais aussi parce que souvent, l’etape d’apprentisssage d’idee, de conception du projet, de creation est beaucoup plus intéressante que sa réalisation… J’en ai fait également l’expérience dans mes etudes que j’ai allongé au maximum: elles étaient plus passionnantes que le métier que l’on me proposait derriere…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *