Défi : 7 jours pour décrocher de son smartphone

S’il y a bien un combat que je tente de mener à la maison en ce moment, c’est celui de réduire notre addiction au smartphone.

Quoi de plus désagréable que de parler à quelqu’un absorbé par son téléphone ? Et imaginons ce que ressentent les enfants qui n’ont pas l’attention de leurs parents et qui se sentent mis de côté.

Les bénéfices

Être moins sur son téléphone, c’est passer plus de temps de qualité avec les siens. C’est aussi préserver son cerveau d’un flux continu d’informations que l’on consulte machinalement sur les réseaux sociaux. Décrocher de son smartphone, c’est se recentrer sur l’essentiel et être plus zen au quotidien. Pourquoi s’en priver ?

Aujourd’hui j’avais envie, au-delà des conseils à appliquer au quotidien, de passer à la vitesse supérieure en proposant (et en me prêtant au jeu aussi) un défi d’une semaine pour décrocher de son Smartphone. Je me suis inspirée d’un défi en anglais trouvé sur Pinterest et j’ai apporté quelques ajustements pour proposer deux niveaux de difficulté (selon l’importance de l’addiction ahah!)

Jour 1 – LUNDI – Simplifier 🌿

1 – Sur les réseaux sociaux, on se désabonne de tous les comptes qui sont toxiques ou inutiles. On garde uniquement ceux qui nous inspirent et ceux de nos proches.
2 – Dans nos mails, on se désabonne des newsletters qu’on ne consulte jamais.
3 – On supprime les applications qu’on n’utilise jamais.

Jour 2 – MARDI – Désactiver 📲

Facile : On désactive les notifications des réseaux sociaux et des mails.
Avancé : On désactive TOUTES les notifications du téléphone.

Jour 3 – MERCREDI – Résister 💪

Facile : On résiste à l’envie de regarder son téléphone dès le réveil.
Avancé : On ne regarde son téléphone qu’une heure après le réveil.

Jour 4 – JEUDI – Éloigner 🏃

Facile : On met à charger notre téléphone en dehors de la chambre la nuit.
Avancé : On met à charger notre téléphone en dehors de la chambre la nuit et on ne consulte plus son téléphone 1 heure avant de se coucher.

Jour 5 – VENDREDI – Oublier 💫

Facile : On va se promener ou faire les courses en laissant son téléphone à la maison.
Avancé : On sort dîner ou en soirée en laissant son téléphone à la maison.

Jour 6 – SAMEDI – Limiter 🙈

On passe la journée sans regarder ni poster sur les réseaux sociaux.

Jour 7 – DIMANCHE – Décrocher 💃

On éteint ou on laisse son téléphone dans un tiroir toute la journée.

Défi 7 jours pour décrocher de son smartphone

Alors ? Qui est partant ? 🙂

Partages
Rangé dans : Bonheur
Auteur

Mompreneur fascinée par le développement personnel, l'organisation quotidienne et la parentalité positive. Ayant tendance à voir de la magie (et des scènes apocalyptiques) partout ! J'ai fait de ce blog mon métier, merci de me lire !

15 Petits Mots

  1. Ce défi est super inspirant et j’aime beaucoup le fait d’avoir 2 niveaux
    Je vais le suivre la semaine prochaine même si ça risque de me faire peur de voir les habitudes que j’ai avec mon téléphone.
    Belle journée

  2. Pingback: My Challenge for next week:  Spend less time on phone in 7 days !  – My improvement Journal

  3. Pingback: Day 1: Phone addiction-7 days to change – My improvement Journal

  4. Faut vraiment que je me lance ! Et de manière générale avec les réseaux sociaux, sur l’ordi aussi…
    Mais cette méthode est vraiment cool 🙂
    Merci 🙂

  5. Pingback: Day 2-phone addiction ~ 7 days to change  – My improvement Journal

  6. lebourdais

    Super c’est vrai qu’on a pu sans passer pendant pas mal d’année on doit tous y arriver aller courage on commence lundi

  7. Super défi ! Au premier abord, je me suis dit : « pff, trop facile, je ne suis pas du tout addict, je n’ai ni facedebook, ni insta, ni cuicui… I’m free ! ».

    Jour 1 : c’est fait depuis longtemps, et je trie très souvent (dès que mon intérêt baisse, hop, je me désabonne)

    Jour 2 : je n’ai pour seules notifications que les appels et les sms. Je ne suis pas joignable autrement, puisque pas de fixe (nous n’avons pas remplacé le combiné qui ne fonctionne plus). Le portable est le seul moyen pour l’école/crèche de me joindre, ainsi que pour mon compagnon : le portable ne passant dans son magasin, nous communiquons uniquement par iMessage.
    Je suppose que lorsqu’on n’a pas de ligne fixe, c’est difficile de faire autrement, non ?

    Jour 3 et jour 4 : trop facile, ça ne m’arrive jamais…
    – sauf pour regarder l’heure : pas de réveil dans la chambre, et je n’ai plus de montre depuis au moins 20 ans ! Mais je n’ai pas besoin de déverrouiller le tel pour ça, donc ça ne compte pas, si ? 😛
    – pour faire ma méditation (soit le soir au coucher, soit le matin au réveil, les 2 dans les bons jours)
    – pour ma petite séance de cohérence cardiaque (idem)
    > flûte alors… Ça compte ou pas ? 😛

    Jour 5 : comme nous gérons notre liste de course avec une appli sur téléphone, ça ne va pas être simple… Ça compte ou pas ?!! 😛 Mais promis, je ne fais rien d’autre sur mon tel : je déteste tellement les supermarché que je fais la course contre la montre : le plein pour la semaine pour 5 en 15 min !
    On ne sort jamais en soirée, sans aucune frustration (véridique : testé quand nous étions jeunes parents, pas du tout validé : rapport coût/plaisir complètement nul). Nous sommes très actifs au niveau associatif, alors les rares soirs où rien n’est prévu pour l’un ou l’autre, on reste en famille (3 soirs par semaine maxi sur le mois dernier !!!). Nous préférons mettre 30€ dans une sortie en famille que dans le babysitting (ce qui n’est pas du tout un frein au couple, puisqu’on « s’active » en espérant un petit 4è… :P). En ce moment, notre grand plaisir : aller pique-niquer au jardin partagé où nous avons une parcelle. On emporte juste du pain et un couteau, et chacun va cueillir ce qu’il souhaite manger : concombre, tomates, poivron,fraises, framboises… On douche les enfants en arrosant, juste avant de partir, et hop, au dodo ! 😉

    Jour 6 : trop facile, pas de réseau social pour moi, héhé ! 🙂

    Jour 7 : et comment on fait pour le facetime hebdomadaire avec les grands-parents, nous ?!! Ils habitent très loin (500 km pour mes parents, 1000km pour mes beaux-parents), alors tous les WE, on appelle l’arrière-grand-mère, et on « facetime » avec les grands-parents.
    Et ça, c’est sacré !

    Bilan : je ne croyais pas être addict, mais en fait si : pas du tout aux réseaux et autres pertes de temps, mais aux outils (appli), si pratiques.
    Je ne suis pas du tout sûre d’avoir envie de me désintoxiquer, finalement…
    Amusez-vous bien, sans moi ! 😉

  8. Woooow ! Hard ! mais je tente … j’ai déjà mis en place spontanément certains des points donc j’espère que ce sera facile … mais j’ai les miquettes quand même. Quel prison ce téléphone ! Allez ! Mise en place du challenge !

  9. Ahhh c’est une bonne idée ! En arrivant dans mon appartement, j’avais pour projet de ne plus dormir avec mon téléphone.
    Ça tenu deux jours… Comme il me sert de réveil, c’est compliqué.
    Je pense que je ne vais pas tarder à commander un vrai réveil.

    En plus de ça, j’ai un chéri encore plus accro que moi ! Alors difficile de décrocher…

  10. J’ai cassé mon iPhone il y a de cela presque 3 ans et ne voulant pas mettre une fortune pour le faire réparer j’ai simplement décidé de m acheter un téléphone à 17€, un wiko ultra basic qui ne reçoit même pas les mms.
    En parallèle et pour rester connectée je me suis achetée une tablette qui reste tout le temps a la maison et que je ne peux donc utiliser que lorsque je suis chez moi. En dehors, impossible pour moi d avoir accès à internet, réseaux social etc…
    Mes amies me disaient que je ne tiendrai pas une semaine ainsi et trois ans plus tard….c est toujours pareil pour moi.

    C est un vrai bonheur que de ne pas avoir le choix ou la possibilité d accéder à internet et de devoir se débrouiller autrement.

    Avec le temps, je ne passe à peine plus d une heure sur la tablette le soir afin de lire mes mails et naviguer un peu sur Instagram etc…
    Mais l habitude d être déconnecté est tellement agréable que des que je passe plus de temps sur ma tablette, j ai finalement l impression de perdre mon temps.

    Je pense qu’il faut essayer de décrocher ne serait ce qu’un mois pour ensuite se rendre compte que notre cerveau s habitue vite a autre chose 🙂

    • Super témoignage, Emilie, merci !! Je pense que oui, tout est une question d’habitude, il faut désintoxiquer notre cerveau et ensuite tout devient naturel 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *