Sortons de notre zone de confort !

[symple_highlight color= »blue »]La zone de confort [/symple_highlight]est cet espace que nous recherchons à construire toute notre vie, dans lequel on se sent bien, à l’abri, et protégé. Absolument vitale pour tous, elle est aussi la cause de nos malheurs. Rester cloîtré dans sa zone de confort c’est refuser de prendre des risques, refuser les challenges, et refuser l’opportunité de gravir des montagnes.  Il est si facile de rester réfugié dans son cocon, ne pas affronter l’extérieur. Il est si difficile de se faire violence et d’affronter le froid dehors (oui je reste sur mon image de montagne). Je suis la première à souvent dire « non » mais aujourd’hui, un grain de folie me secoue les miches et j’ai envie de clamer haut et fort : Sortons de notre zone de confort ! (et ça rime en plus, quel talent) Pour vous aider à passer le cap, 5 phrases à ne jamais prononcer :

–  « Quoi ? Un Paintball ce week-end ? Nan mais ça tâche et ça fait mal ces conneries, c’est sans moi » HINNNNN Mauvaise réponse ! Ma p’tite Dame (oui parce qu’en général les garçons aiment bien le paintball), quand on vous propose une sortie, une soirée, une activité, que ce soit en week-end comme en semaine apprenez à dire « oui » : La seule chose que vous risquez c’est de vous éclater ou de vivre une nouvelle expérience à raconter sur Facebook le lendemain.

– « Je ne pourrais jamais vaincre ma timidité » HIINNNN Faux ! Lancez-vous des challenges ! Osez même des trucs fous ! On peut tout faire, il suffit de pousser un peu mémé dans les orties (quand je dis mémé je parle de vous, pas de votre mémé, la pauvre…) ATTENTION : Ne vous imposez pas de deadline, ça risque de tout faire capoter, ça met la pression et tout c’est juste bon pour les AVC.

– « Moi je voyage uniquement via Google Earth, de toute façon j’aime pas l’avion et je parle pas anglais«  HIIINNN Mauvaise réaction ! Confrontez-vous à une langue étrangère, même si vous ne pigez pas grand chose. Découvrez des paysages, des cultures… Dans la vraie vie, on ne vous accusera pas vraiment de Hold-Up pour avoir voulu retirer des thunes en Chine. En revanche, oser et essayer ne veut pas dire adopter un comportement kamikaze qui consisterait à manger tout et n’importe quoi sans se renseigner un minimum avant.

– « Ah désolée jeudi je suis prise, c’est le jour de ma lessive. » HINNNN. Non ! Ne vous ancrez pas dans une routine trop fermée. Être organisé c’est une chose mais il faut absolument casser votre routine de temps pour respirer un peu d’air frais (bien que le parfum de la lessive soit fort agréable). C’est PRI-MOR-DIAL.

– « M’enfin ! J’ai passé l’âge de faire un Lasergame ! » HINNNN Faux ! On n’est jamais trop vieux pour tester des nouvelles choses (dans la limite du raisonnable,  bien sûr). J’ai pris volontairement l’exemple du Lasergame pour y avoir bossé, j’ai vu des papis de 80 ans accompagner leurs petits-enfants et ressortir en transpirant la jeunesse !

Si parmi vous certains ont des trucs à partager pour sortir de la zone de confort, n’hésitez pas à les partager avec moi ! #GoGoPowerRangers

Partages

16 Petits Mots

  1. 100 % d’accord !! On se prive de tellement de choses pour des conneries !! Profitons avant qu’il ne soit trop tard M**** 😉

  2. Que je l’aime ma zone de confort… Si bien qu’il m’est parfois compliqué de la quitter ! Tu as bien raison, il faut aller au delà !

  3. La vie est tellement courte, et il y a tant à découvrir ! Il faut savoir faire tomber certaines barrières parfois.
    Merci pour cet article du vendredi ! Ça laisse présager un WE fabuleux 🙂

  4. J’approuve tout !! Si je n’etais pas sortie de ma zone de confort jamais je n’aurais rencontre mon copain… et jamais je n’aurais su que j’adorais le paintball 😀

  5. C’est fou comme c’est vrai. J’apprends tous les jours, depuis que je me suis lancée le défi de reprendre une boite et de faire une formation continue, de sortir hors de ma zone de confort. Et même si j’ai pris certaines habitudes à me mettre en danger, c’est toujours très très très dur. Mais en même temps c’est la période la plus exhaltante de ma vie.

    Alors ton billet est extrêmement vrai et faudrait plus souvent sortir du cadre, colorier hors des lignes… et casser les habitudes. Car on se sent réellement vivant après !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *